Marvel Wiki
Advertisement
Henry Peter Gyrich
Gyrich.jpg
Nom réel: Henry Peter Gyrich
Surnom actuel: Commandant Gyrich
Identité: Publique
Affiliation: le S.W.O.R.D., la Commission des Activités Surhumaimes
Réalité: Terre-616
Caractéristiques
Genre: Masculin
Poids: 93 kg
Yeux: Verts
Cheveux: Roux
Statut
Lieu de naissance: Pittsburgh, Pennsylvanie - USA
Citoyenneté: Américain
Situation familiale: Célibataire
Métier(s): Co-directeur du S.W.O.R.D., agent du gouvernement, agent de liaison des Vengeurs, Secrétaire à la Commission des Affaires Surhumaines
Origine
Créateurs: Jim Shooter, George Perez
Première apparition VO: Avengers Vol.1 #165 (novembre 1977)


Histoire[]

Henry Peter Gyrich grandit avec la peur de contracter la maladie d'Alzheimer dont souffrait son père.

Après de brillantes études d'administration, il fut nommé par le Conseil de Sécurité Nationale pour enquêter sur les rapports d'activité des Vengeurs. En ce temps, l'équipe bénéficiait de certains privilèges (accès à des informations classées secrètes, trafic aérien libre,...).

Pendant des mois, Gyrich supervisa l'équipe, les interdisant même de se rendre en Bulgarie, une demande personnelle de Vif-Argent. Il participa à une enquête pour le Sénat afin de déterminer si les Vengeurs étaient eux aussi une menace pour le pays. Le Sénat jugea que les héros avaient besoin de liberté pour pouvoir agir et qu'ils étaient toujours bénéfiques au gouvernement.

Gyrich fut remplacé par Duane Jerome Freeman, un homme sympathique radicalement opposé aux méthodes du premier. Gyrich reprit un poste plus administratif.

Par la suite, Gyrich devint un consultant pour le Projet Wideawake, avec le juge Petrie à sa tête, Frank Lowell de la CIA, des membres du Département de la Défense (dont une Raven Darkholme déguisée), le docteur Valerie Cooper... Il participa à la commission qui mit en place une équipe fédéral de mutants. Tout d'abord amnistiée, la Confrérie des Mauvais Mutants devint la Freedom Force.

Soucieux de l'invasion des Spectres, Gyrich engagea le mutant Forge pour concevoir une arme spéciale : le neutralisateur. En essayant d'arrêter la jeune Malicia, Gyrich toucha accidentellement Tornade, qui perdit pendant un temps ses pouvoirs.

Lorsque le nouveau Scorpio plaça les capitales mondiales dans une autre dimension, les Nations-Unies demandèrent aux Vengeurs de diriger le monde. Gyrich prêta main forte dans l'aspect politique et diplomatique de la chose. Par la suite, il devint agent de liaison quand l'équipe obtint un statut d'ambassade au siège de l'ONU.

Après La Guerre Civile[]

Gyrich servit d'agent de liaison au Camp Hammond. Abusant de son pouvoir, il créa une équipe secrète, la Shadow Initiative (avec Bengale, Constrictor, Trauma, les Scarlet Spiders (Red Team), et Mutant Zero).

Constatant trop peu de progrès à son goût, il ordonna le clonage d'un autre MVP, pour utiliser le Tactigon. Cela résultat en un échec, avec le psychotique KIA. La situation prit de l'ampleur et demanda même l'intervention des Puissants Vengeurs...

Tenu pour responsable du drame, Gyrich fut licencié par Tony Stark, après une violente dispute. Il annonça publiquement prendre sa retraite.

Après l'Invasion Secrète[]

Gyrich fut nommé co-directeur du S.W.O.R.D, l'agence de sécurité spatiale de l'ONU. Il travailla avec Abigail Brand.

Le nouveau Scourge[]

Pour des raisons inconnues (il pourrait avoir été conditionné par l'HYDRA), Gyrich manipula Dennis Dunphy pour devenir le nouveau Scourge et éliminer des 'menaces nationales'. Captain America lui tendit un piège, et il fut capturé par le SHIELD.

Capacités[]

Gyrich n'a pas de super-pouvoirs.

Advertisement