FANDOM


Lumieres
Les Lumières
Nom officiel: The Lights
Surnom(s): Les Cinq Lumières
Statut
Statut: Inactif
Identité: Secrète
Quartier Général: Ile d'Utopia, Californie - USA
Réalité: Terre-616
Organisation
Chef(s) d'équipe: Hope Summers
Membres actuels: Transonic, Velocidad, Oya, Primal
Anciens membres: Kenji Uedo
Alliés: X-Men
Origine
Créateur(s): Matt Fraction, Kieron Gillen, Whilce Portacio

Les Lumières étaient un groupe de jeunes mutants menés par Hope Summers.

HistoireModifier

Lorsque la fille adoptive et protégée de Cable revint dans le présent, Cérébro détecta cinq nouveaux mutants, faisant apparaitre cinq Lumières sur l'écran holographique. Il s'agissait des premières détection de nouveaux mutants depuis son retour.

Hope et les X-Men parcoururent alors le monde pour les contacter, et le cas échéant les sauver. A chaque fois, les mutants restèrent avec Hope.

Avec son passé et le consentement de Scott Summers (Terre-616), Hope devint la leader de ce groupe de jeunes mutants qui apprenaient tout juste à maîtriser leur pouvoir.

Les Lumières intervinrent en Allemagne, où une sixième lumière venait d'apparaitre. Ils aidèrent une mutante à naitre dans un hôpital et l'empêchèrent de prendre le contrôle de la population de Berlin.

A leur retour, ils apprirent que les parents de Teon voulait récupérer leur fils. Un procès fut organisé et Primal réussit à faire valoir ses propres droits personnels.

Les Lumières échouèrent à sauver la septième Lumière, un étudiant nommé Zeeshan. Ils arrivèrent après son suicide, et cela les affecta grandement.

Le SchismeModifier

Après l'attaque de Kid Oméga sur les Nations Unies, un sentiment anti-mutant se propagea et certains pays activèrent leur Sentinelles. A San Fransisco, lors d'un discours officielle, Kade Kilgore et son Club des Damnés profitèrent de l'occasion pour attaquer les X-Men invités. Une super-Sentinelle se dirigea vers Utopia, et Cyclope et wolverine se disputèrent sur la façon de sauver les mutant. Le Canadien décida alors de quitter l'île et de rouvrir l'école Jean Grey à New York, et il prit la jeune Oya avec lui.

Pour la remplacer et avoir accès à la téléportation, Hope demanda à la jeune Pixie d'intégrer le groupe, et cette dernière s'éprit de Gabriel. No-Girl fut quant à elle invitée par Kenji.

Anxieuse de trouver un nouveau mutant, Hope se trompa en localisant une lumière à la frontière Chino-Pakistanaise. Arrivant dans une démonstration, ils y trouvèrent Sebastian Shaw piégé par une bombe. Le container de No-Girl fut endommagé mais Zero intervint rapidement et lui créa un corps. L'équipe échappa de justesse aux Bouchers de Jin Billion.

Le retour de Shaw, réfugié sur Utopia inquiéta les X-Men. Des Morlocks s'opposèrent aux Lumière, et pour les stopper, Hope prit le contrôle des pouvoirs de Zero, ce qui déplut fortement au jeune Japonais.

Pendant que Hope enquêtait sur le passé de Shaw et ses intentions réelles, Zero complota pour trahir et tuer la mutante. Il contrôla des mutants d'Utopia, et les autres Lumières protégèrent Hope. Hope et No-Girl combinèrent leurs pouvoirs pour tuer Zero.

Shaw prit de plus en plus le rôle de mentor pour les jeunes Lumières.

Vengeurs contre X-MenModifier

Quand les Vengeurs arrivèrent sur Utopia pour mettre en isolement Hope avant l'arrivée du Phénix, Cyclope et les X-Men tentèrent de les en empêcher. Durant le combat, Hope prit la fuite. Les autres Lumières furent finalement pris en charge par les Vengeurs et placés sous protection à l'Académie des Vengeurs pendant quelques temps. L'école Jean Grey, où se trouvait déjà Oya, les accueillit par la suite.

Le groupe fut officiellement dissout.

Composition de l'équipeModifier

Sous le commandement de Hope Summers

  • la Canadienne Transonic (Laurie Tromette)
  • le Mexicain Velocidad (Gabriel Cohuelo)
  • Oya (Idie Okonkwo), jeune fille du Nigéria
  • Primal (Teon Macik), originaire d'Ukraine
  • le Japonais Zero (Kenji Uedo) - décédé

D'autres jeunes mutantes intégrèrent l'équipe après le départ d'Oya

On peut aussi noter la participation de Sebastian Shaw.

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .