FANDOM


Valerie Cooper
Valeriecooper
Nom réel: Valerie Cooper
Surnom actuel: Dr. Cooper
Surnoms: Val Cooper
Identité: Publique
Affiliation: O*N*E
Famille: Edmond Atkinson (ex-époux); un frère, un fils
Réalité: Terre-616
Caractéristiques
Genre: Féminin
Poids: 61 kg
Yeux: Bleus
Cheveux: Blonds
Statut
Citoyenneté: Américaine
Situation familiale: Divorcée
Métier(s): Conseillère présidentielle, assistante de la Sécurité Nationale, agent de liaison
Origine
Créateurs: Chris Claremont, John Romita Jr.
Première apparition VO: Uncanny X-Men Vol.1 #176 (décembre 1983)


Histoire Modifier

Psychologue de formation, le Dr. Valerie Cooper fait partie du gouvernement des USA.

Membre de la Commission sur les Affaires Surhumaines et faisant partie de la Sécurité Nationale, elle supervisa de nombreuses enquêtes sur certains mutants, des justiciers indépendants, des terroristes, ou des personnes pouvant présenter un danger national.

Elle fut l'une des principaux supporters du Mutant Power Registration Act, une loi passée à la fin des années 80 demandant aux mutants de s'enregistrer auprès du gouvernement fédéral. Après quelques temps, le gouvernement abandonna la loi.

Mystique, meneuse de la seconde Confrérie des Mauvais Mutants, approcha Cooper avec une proposition d'offrir les services de son groupe terroriste en échange d'une amnistie sur leurs actes passés. Le groupe fut renommée Freedom Force, et fut supervisé par Cooper.

Elle fut impliquée dans le projet de la Commission de s'approprier le nom de Captain America. Elle participa d'ailleurs au recrutement du cinquième Captain, John Walker et de son partenaire Battlestar. Finalement, Steve Rogers mit à jour un complot orchestré par Crâne Rouge, puis reprit l'identité qu'il portait depuis la Seconde Guerre Mondiale.

Val Cooper, sur demande du gouvernement, engagea l'inventeur mutant Forge pour développer un armement et une technologie anti-mutant.

Après une mission ratée de la Freedom Force au Koweït, les agents furent abandonnés. Au même moment, le Roi d'Ombre prit le contrôle de Val Cooper et lui ordonna d'éliminer Mystique. Résistant au conditionnement, Cooper réussit à retourner l'arme contre elle au dernier moment. Blessée, elle demanda à Nick Fury de poursuivre l'enquête et se fit passer pour morte. Elle utilisa aussi Mystique pour prendre sa place lors de son 'retour public'... La mutante s'hypnotisa pour devenir Cooper et pour que le Roi d'Ombre pense qu'elle l'avait réellement assassiné. Le Roi d'Ombre fut finalement battu par les X-Men et la première équipe appelée Facteur-X.

Cooper convainquit plusieurs héros mutants à faire partie d'une nouvelle équipe fédérale : Facteur-X. Elle devint leur agent de liaison, les obligeant parfois à contrecœur à accomplir des missions dangereuses ou à accueillir des membres violents (Victor Creed).

Influencée par les Acolytes, elle perdit son poste, et fut remplacée par Forge, jusqu'à ce que Facteur-X décide de couper ses liens avec le gouvernement et ne redevienne un groupe hors-la-loi..

Cooper retourna à la Commission des Activités Surhumaines, mais utilisa dès lors sa position pour aider les X-Men, surveillant toujours des terroristes mutants et encadrant la diplomatie avec le Génosha. Elle aida aussi les Thunderbolts et le V-Battalion à vaincre Henry Peter Gyrich, contrôlé par de la nanotechnologie.

Valerie Cooper mit en place par la suite un nouveau projet de Sentinelles. Ce plan échoua complètement, et elle récupéra quelques armures géantes pour former le O*N*E qui supervisa pendant un temps le Manoir Xavier où s'étaient réfugiés les 198, mutants ayant conservé leur pouvoirs après le Jour-M.

Cooper forma une escouade de héros pour poursuivre Stegron qui attaquait des bases du SHIELD. Elle désigna Tigra comme meneuse sur le terrain et recruta Humberto Lopez.

Par la suite, elle commença à travailler avec l'agence X-Factor Investigations, et particulièrement avec le patron de l'agence, l'Homme-Multiple.

Capacités Modifier

Val Cooper n'a pas de super-pouvoirs.

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .